thumb-bannire-mawangdui - blog être bien

Qi Gong de la bannière de Mawangdui

D’où vient ce Qi Gong ?

D’une découverte archéologique !
Selon Wikipédia, Mawangdui est un site archéologique chinois exceptionnel datant des Hans Occidentaux, découvert en 1973 dans la ville de Chang Sha, dans la province du Hunan.
Dans le tombeau une bannière de soie très bien entretenue, en forme de T, a été découverte.

 

bannière funéraire de Mawangdui

Selon Wikipédia, il s’agit de la bannière funéraire de la marquise de Dai, tombe 1 de Mawangdui, Han occidentaux, encre et couleurs sur soie, h : 205 cm, Musée de la province du Hunan. A gauche le tracé pour mieux voir les dessins.

Il est à noter, par ailleurs, que c’est l’une des plus anciennes peintures sur soie jamais retrouvée.
Depuis sa découverte, cette bannière a fait le tour du monde plusieurs fois !

Un autre tissu découvert dans le sarcophage présente des figures qui ont inspiré un nouvel enchaînement de Qi Gong du nom de Qi Gong Mawangdui Daoyin.

 

Tissu de soie retrouvé dans le tombeau qui représente les exercices de base du Qi Gong de Mawangdui.

Ce dernier représente 44 dessins d’hommes et de femmes en train de pratiquer les mouvements qui ont pour but d’harmoniser la forme et le corps dans une succession de mouvements d’ouverture et de fermeture, ascendants et descendants, d’étirement et de relâchement. Durant l’exercice on fait circuler l’énergie à travers les méridiens ce qui a pour effet de réguler le qi et le sang, d’équilibrer le Ying et le Yang et de renforcer le corps tout en nourrissant le sang.

Le succès de ce Qi Gong est dû à la simplicité et à l’efficacité de ses mouvements pour entretenir sa santé et augmenter sa forme.

Par des mouvements lents, fluides et doux, bénéfiques pour le corps, nous cherchons à nous harmoniser à nous-même et à notre environnement (saisons).

Selon la tradition chinoise, nous sommes un mélange d’énergies qui circulent et fluctuent en nous et qui interagissent avec l’extérieur.
Ce qui existe en dehors existe aussi en nous-même. Une sorte de microcosme.
Pour plus d’infos sur le sujet, je vous recommande de lire l’article sur les saisons chinoises : https://blogetrebien.fr/les-saisons-chinoises-le-printemps/).

Grâce à ses mouvements, le Qi Gong de la bannière de Mawangdui peut améliorer certains troubles : rhumatismes, raideurs articulaires, dépression, anxiété, stress, colite, obésité, diabète, hypertension, etc.

liste des mouvements

  1. Salut
  2. Ouverture (Qishi)
  3. Bander l’arc (Wan Gong)
  4. Étirer le dos (Yin Bei)
  5. Le bain du canard sauvage (Fu Yu)
  6. Le dragon monte (Long Deng)
  7. L’oiseau se penche en avant (Niaoshen)
  8. Étirer l’abdomen (Yinfu)
  9. Le hibou regarde au loin (Chishi)
  10. Étirer la taille (Yintao)
  11. Le vol de l’oie sauvage (Yanfei)
  12. Le vol de la grue (Hewu)
  13. Expirer vers le ciel (Yanghu)
  14. Faire de l’ombrage (Zheyin)
  15. Fermeture (Shoushi)

 

Visionnez le Qi Gong de la bannière de Mawangdui :

Pour en savoir plus (liens externes et affiliés)

Liens boutique de Thierry ALIBERT :

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *