Remi Larrousse

3 clés pour être un décideur libre !

Notre cerveau nous joue-t-il des tours ?

Voici une démonstration bluffante de Rémi LARROUSSE, mentaliste, qui va vous prouver en direct que notre esprit rationnel peut être dupé lors de la prise de décision.

 

 

Chaque décision importante comporte un enjeu et un risque !
Et c’est pour cela qu’il est si difficile de faire les bons choix !

 

Comment notre esprit rationnel réagit face à une prise de décision ?

 

Objectif : tirer quelques clés d’une expérience en direct pour améliorer notre prise de décision.

Clé n°1 : le cadrage serré

« pensez à un dessin » :
90% des personnes pensent à la même chose (cf. vidéo).

Pourquoi ?
Parce que c’est comme cela que fonctionne notre cerveau.

Comment ?
Il simplifie. Il réduit naturellement le nombre de choix. C’est ce qu’on appelle le « cadrage serré« .

La cause de la mise en place de ce processus ?
Notre cerveau doit simplifier en permanence pour gérer la complexité du quotidien.
C’est un mécanisme de survie nous permettant d’apprendre vite mais aussi et surtout de décider et de réagir vite !

 

Avantage de ce mécanisme : prise de décision rapide. On n’est pas pris au dépourvu.

Désavantage : immense réduction de la possibilité de choix !

 

Lors d’une prise de décision le cadrage serré conditionne la question sur laquelle on répond.

 

Et c’est là tout le problème !

Parfois la bonne question n’est pas la bonne question et le choix qui se présente à nous n’est pas le meilleur du fait qu’on n’a pas étudié toutes les possibilités.

Par exemple : « Dois-je quitter mon travail pour être plus épanoui dans mon travail ? » (réponse oui ou non)
Alors qu’il serait plus sage de se poser la question : « Que puis-je faire pour être plus épanoui dans mon travail ? »

Spontanément, nous n’avons pas toujours tendance à nous poser la meilleur question qui soit.
Malheureusement, le cadrage serré ne nous permet pas de détecter notre erreur dans le choix de la question.

 

Là on est encore gentil. Imaginez maintenant ce qui se passe quotidiennement dans un monde du tout commerce et de la communication à outrance !
Chaque message commercial, chaque campagne marketing et chaque vente est pensé ainsi !
Dans le seul but de profiter de notre cadrage serré à notre détriment !

 

think diffrent

 

« Pensez différemment. »

Steve Jobs

 

Tant que vous agissez en accord avec vos envies et vos désirs spontanées, vous êtes soumis aux achats impulsifs et aux pulsions.

Un bon outil pour parer à cet absence de liberté invisible : les questions alternatives !

(Re-)Formulez votre besoin ou votre envie de différentes manières jusqu’à l’avoir bien cerné (mot juste) et à vous être bien compris vous-même ! Ne vous laissez jamais enfermer dans un choix binaire ! (voir la vidéo)

Clé n°2 : les fausses corrélations

Les fausses corrélations sont notre capacité à créer des liens de causalité là où il n’y en a aucun ! Et ensuite d’en être totalement convaincu, en toute bonne foi !

Nous le faisons tout le temps.

C’est un piège dans lequel nous tombons fréquemment (vous verrez en regardant la vidéo).

Notre inconscient veut valider ce que nous pensons être vrai.

 

 

Je vois ce que je crois.

 

« Je vois ce que je crois. »

Auteur inconnu

Clé n°3 : l’excès d’informations

Nous partons du principe que c’est parce qu’il nous manque des informations.
A l’ère d’internet et dans une société de consommation et de communication, on voit bien à quel point l’excès d’information peut nous jouer des tours !

Spontanément, quand on ne comprend pas ce qui se passe, la première réflexion qui vient à l’esprit est : « Je ne comprends pas ce qui se passe… Parce qu’il me manque des informations ! Il y a des choses qui sont utilisées ici que je ne connais pas. »

En fait c’est l’inverse : vous avez déjà tous les éléments pour comprendre, mais pour réussir, il va vous falloir penser autrement. Ré-articler les éléments dont vous disposez déjà dans un autre ordre ou dans un autre sens afin d’obtenir une compréhension beaucoup plus globale permettant de donner beaucoup plus de sens et de cohérence à chaque élément ainsi qu’à l’ensemble !

Notre esprit n’arrive souvent pas à distinguer les informations importantes des informations superflues.

Notre capacité d’attention est limitée. Quand nous consommons toute notre attention au traitement de l’information, il ne nous reste plus suffisamment d’énergie pour créer une réponse adaptée en retour.
Hors très souvent lors d’une prise de décision importante, il nous arrive de penser qu’il nous faut plus d’informations pour mieux prendre notre décision.

 

Trop d’info tue l’action !

 

Pour ma part je pratique la diète volontaire d’information, comme Tim Ferriss le préconise dans son Best-seller « la semaine de quatre heures« .

 

Conclusion

Soyez donc toujours vigilant à ces trois pièges de la pensée dans vos prises de décision :

  • cadrage serré
  • fausses corrélations
  • excès d’information

Lors d’une prise de décision, le plus gros piège c’est le décideur lui-même !

La difficulté quand on devient conscient de ces pièges vient du fait que chaque antidote de l’un peut faire tomber dans le piège de l’autre.
Par exemple, un bon moyen d’éviter le cadrage serré est d’utiliser les questions et les reformulations afin de creuser sa réflexion.
Oui, très bien ! Sauf que l’excès d’informations est aussi un piège dans la prise de décision !

En réalité, ce qui rend ces éléments si piégeux, c’est qu’ils sont liés.
Une réponse excessive à l’un fait automatiquement tomber dans l’autre !
Il est difficile d’être juste et équilibré dans nos prises décisions.
Rares sont les personnes qui en sont capables en permanence.

Quand vous vous sentez piégé ou que vous ne savez pas quoi faire, repensez à tout ceci. Ce sera le meilleur moment pour apprendre à mettre en place tout ce cheminement de pensée.
S’améliorer soi-même n’est pas toujours chose aisée. N’hésitez pas à prendre du recul sur la situation, à prendre de la hauteur et à vous accorder quelques instants importants pour faire ceci correctement ! (cf. le 10/10/10 dont parle Rémi LARROUSSE dans la vidéo).

Pour finir, souvenez vous que seul on va plus vite mais ensemble on va plus loin !
Utilisez la force du cerveau collectif dont parle Napoleon Hill dans son livre « réfléchissez et devenez riche ».

Soyez conscient de votre propre mode de fonctionnement lors d’une prise de décision.

Apprenez à bien vous comprendre, en profondeur !

Il en va de votre succès, de votre liberté et de votre bonheur !

 

 

« Une conscience troublée par les désirs ne peut se libérer ; 
Et une sagesse troublée par l’ignorance ne peut se développer. »

Bouddha

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *