meditation

Les 3 règles universelles pour une bonne méditation

Selon Wikipédia ”la méditation désigne une pratique mentale ou spirituelle. Elle consiste souvent en une attention portée sur un certain objet de pensée (méditer un principe philosophique par exemple, dans le but d’en approfondir le sens) ou sur soi (dans le but de pratique méditative afin de réaliser son identité spirituelle). La méditation implique généralement que le pratiquant amène son attention de façon centripète sur un seul point de référence.”

Il existe de nombreux styles de méditation.
Chaque méditation est différente. Chaque méditation a ses règles, ses codes et ses objectifs propres.
Pourtant, toutes les médiations respectent au moins 3 règles communes :

Etape n°1 : Se détendre profondément

  • Installez-vous dans un endroit calme où vous vous sentez bien serein et apaisé. Vous pouvez créer votre environnement avec de la musique, des sons (eau qui coule, oiseaux qui chantent), des odeurs (encens) et un éclairage doux (volets à demi fermés qui vous apportent un peu de lumière mais vous coupe quand même de l’extérieur).
  • Tranquillement, relâchez votre corps de toutes ses tensions internes.
  • Suivez votre souffle (respiration), et laissez tomber le stress.
  • Dans le même temps, commencez à suivre les sensations plus légères, plus subtiles et plus agréables.
  • Le but est d’atteindre un état de relâchement profond et d’entrer en soi-même. Reconnectez-vous !

Etape n°2 : Se focaliser sur une seule chose

  • Focalisez-vous sur un objet (une photo ou une image), sur un souvenir, sur une émotion positive (amour altruiste, joie, enthousiasme, etc…)
  • L’objectif est simple : alimenter l’esprit de pensées positives et se nourrir des émotions qui en résultent.

Etape n°3 : Lâcher prise et laisser faire l’univers

Tout est dans le titre.

Conclusions :

La méditation est une pratique qui permet de cultiver son bien-être dans la durée.
(à la manière d’un paysan, je récolterai demain le fruit de ce que je cultive aujourd’hui)

Contrairement à certains apriori, il n’y a pas de position plus juste qu’une autre (assis, debout, couché) pour cette pratique.
D’ailleurs on le voit bien avec les yogis, les moines de Shaolin, etc… Mais cela fera l’objet d’un prochain article.

Elle peut être pratiquée de différentes façons, par tous.
A vous de choisir celle qui vous convient le mieux dans l’instant.

Elle est utilisée depuis quelques années avec succès en différents milieux (hospitaliers, ou autres) face à divers problèmes : dépression, burn out, opérations lourdes, etc…

Elle est expérimentée avec succès dans des environnements stressants et violents : Écoles dans les quartiers défavorisés et prisons.

 

Le style, la durée et la fréquence de pratique sont à l’appréciation de chacun.
Il est cependant constaté qu’une durée de 15-20 mins/jour est nécessaire,

Les premiers effets bénéfiques se font ressentir dès la fin de la première séance.

6 à 8 semaines de pratique quotidienne permettent d’obtenir des effets réels sur le plan physiologique comme le renforcement du système immunitaire entre autre.

 

 

bouddha-meditation

On a demandé à Bouddha : “Qu’as-tu gagné grâce à la méditation ?”
Et il a répondu : “Rien ! Cependant, laisse moi te dire ce que j’ai perdu : la colère, la dépression, la folie, la peur d’être vieux et celle de mourir.”

Bouddha

La méditation est peut-être la seule pratique connue actuellement qui n’a pas de contre-indication !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *